Home » Les Chorégies dOrange de 1869 à nos jours by Andre Segond
Les Chorégies dOrange de 1869 à nos jours Andre Segond

Les Chorégies dOrange de 1869 à nos jours

Andre Segond

Published 2012
ISBN :
210 pages
Enter the sum

 About the Book 

Nées à la fin du Second Empire, grâce aux félibres Félix Ripert et Antony Réal, séduits par lacoustique exceptionnelle du Théâtre Antique, Les Chorégies sont dabord marquées par la suprématie du théâtre parlé. Après une timide apparition, leMoreNées à la fin du Second Empire, grâce aux félibres Félix Ripert et Antony Réal, séduits par lacoustique exceptionnelle du Théâtre Antique, Les Chorégies sont dabord marquées par la suprématie du théâtre parlé. Après une timide apparition, le théâtre lyrique y est de plus en plus représenté, devenant le seul maître du lieu à partir de 1971. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les spectacles reprennent leur essor sous la direction de talentueux chorèges (Hervé, Lehmann, Hirsch, Julien, Leduc). De 1971 à 1981, Jacques Bourgeois et Jean Darnel accroissent le rayonnement des Chorégies, avec de mémorables représentations (Tristan et Isolde, Norma, Fidelio). Nommé en 1981, à la tête des Chorégies, quil dirige toujours, Raymond Duffaut conforte leur rayonnement international, tout en les ouvrant largement à la population dOrange. La qualité des spectacles, régulièrement télévisés, et le renom des interprètes, expliquent des records daffluence, permettant un pourcentage dautofinancement exceptionnel. Affichant régulièrement des chanteurs aimés du public, le Théâtre Antique dOrange représente des opéras qui créent chaque année lévénement lyrique de lété, du mythique Don Carlos de 1984 au Rigoletto danthologie de 2011. Confrontées parfois à la violence du mistral, qui emporte les voix et les partitions, ou à la pluie qui sinvite parfois au spectacle, mais aussi aux contingences humaines qui peuvent transcender ou perturber un spectacle, les Chorégies demeurent un lieu magique, propice au rêve et à lenchantement, dont lhistoire méritait bien un récit par un de ses plus fidèles serviteurs et une préface dAlain Duault.